Accueil

Actualités

17/11/2017

Ce n'est qu'un au revoir

Bonjour à vous tous, j’espère que vous allez bien.

Je dirai que le titre porte bien son nom. En effet, avec cet article, qui sera le dernier du site, je vous dis au revoir.

Pas d’inquiétude cependant, car comme le dit la chanson, nous nous reverrons.

À présent, il temps que je vous explique exactement en quoi consiste ma décision et ce qui l’a motivé.

Sachez que le Projet OUTTIME EDITIONS n’est pas abandonné, loin de là. Je continue de le développer, comme je vous l’avais expliqué. Toutefois, au cours de ces derniers mois, j’ai beaucoup réfléchi. Quand on se lance dans un tel projet, il est inévitable de regarder vers soi-même, et de se remettre régulièrement en question. Pour ma part, depuis que j’ai entamé cette démarche de percer dans le milieu éditorial, j’ai fait de nombreuses rencontres, appris quantité de choses, recueilli un nombre impressionnant d’informations. Même si tout n’a pas été positif, je ne regrette rien, car l’ensemble de ces expériences m’a énormément apporté sur un point personnel et au-delà.

Après de nombreuses discussions avec mes proches, mes amis, mes conseillers, j’ai pris la décision de développer le projet OUTTIME d’une nouvelle façon. Mon idée de base reste la même, mais le chemin pour atteindre mon objectif a changé de ma considération première. Sincèrement, je me sens beaucoup plus en adéquation avec ce nouvel axe qui me correspond mieux.

 

Cela se traduit de trois façons :

 

Tout d’abord par la mise en arrière-plan du projet OUTTIME EDITIONS. Dit comme cela je suis consciente que ce n’est pas très rassurant, mais au contraire. J’ai besoin de mettre ce projet en stand-by pour le moment, afin de pouvoir développer d’autres aspects qui formeront des appuis solides pour la future maison d’édition. J’ai confiance en l’avenir, et je sais que je ne quitte pas le projet de manière définitive.

Ensuite, cette mise en arrière-plan me permet de me focaliser sur un autre projet qui était un service complémentaire que je voulais intégrer à la maison d’édition. En effet, je souhaitais développer un service de conseil en écriture et en édition à destination des auteurs. Plutôt que d’attendre que la maison d’édition ne soit prête à ouvrir, ce qui prendra encore un certain temps, j’ai décidé de mettre en place ce service dans les mois à venir. Il devrait être mis en place dans le courant de l’année 2018, après la fin de la formation d’écrivain public que je vais bientôt débuter dans les jours à venir.

 

Et enfin, je boucle la boucle puisque ne plus me focaliser sur OUTTIME, me permettra de travailler à sa réalisation.

 

J’ai réalisé que j’avais pris mon projet à l’envers, de sorte que j’étais dans l’optique d’ouvrir la maison d’édition, et par la suite éditer mes ouvrages. Or, grâce à des personnes que je remercie infiniment pour leurs avis critiques et professionnels sur le sujet, j’ai pu prendre du recul et voir que ce n’était pas logique. J’ai donc décidé de revenir aux origines mêmes de l’idée de monter une maison d’édition, et de commencer par proposer mes ouvrages qui par la suite devront servir de tremplin à l’ouverture de la maison d’édition.

En conséquence, je travaille à remanier mon œuvre afin de réaliser les objectifs fixés, mais surtout d’atteindre une totale complétude dans mes ambitions.

Donc au final, je prends davantage le taureau par les cornes en mettant en place des opérations plus concrètes.

Concernant le présent site, j’ai décidé de le fermer ; car, pour toutes les raisons mentionnées je ne pourrais plus l’alimenter, mais également pour une question financière. En effet, un tel site n’est pas gratuit et les ressources doivent pour l’instant être investies ailleurs. Il restera ouvert jusqu’au début du mois de décembre – le 6 décembre plus précisément – et  après il quittera les réseaux.

 

Est-ce que l’on se quitte pour autant ?

Pas si vous le souhaitez.

 

Les articles du site seront conservés, jusqu’au jour où je les publierai soit sur le site du BooKKyûden, qui a fêté son deuxième anniversaire au mois d’octobre, soit sur un autre site.

La page Facebook et le compte Twitter du Projet OUTTIME EDITIONS fermeront également, en même temps que le site.

Si vous souhaitez suivre mes péripéties, vous pourrez le faire en rejoignant le BooKKyûden sur lequel du nouveau contenu est publié chaque semaine. Vous pouvez le faire, ou en vous inscrivant à la newsletter disponible sur le site (www.bookkyuden.com), ou en likant la page Facebook du BooKKyûden qui se trouve à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/bookkyuden/?ref=aymt_homepage_panel

Au moment où j’écris ces mots, je suis très émue d’arrêter ce site internet que j’ai aimé alimenter, même si cela à été de très courte durée. Ça n’a pas été une décision facile à prendre, j’ai vraiment attendu la dernière minute pour me décider, mais c’est la chose à faire.

Je vous remercie infiniment de m’avoir suivi, de vos messages de soutien, de vos commentaires. J’espère vous retrouver via le BooKKyûden où je vous accueillerai avec grand plaisir.

 

Je vous souhaite plein de bonnes choses, de réaliser vos projets, beaucoup de bonheur. Et pour vous montrer que ce n’est qu’un au revoir, je vous dévoile le logo de la maison d’édition.

 

À bientôt, je l’espère, et n’oubliez pas que les mauvaises histoires n’existent pas, qu’il suffit juste de les raconter de la bonne manière.

Portez-vous bien.

Lydie B.

Outtime couleur 2 01

 

 

 

Derniers billets